AVS : Compte-rendu de la RIS du 15 novembre 2016

lundi 21 novembre 2016
par  Dominique Chaperon
popularité : 19%

Lors de cette réunion, animée par deux représentant-es du SNUipp-FSU (1er degré) et deux du SNES-FSU (2nd degré), la FSU a fait le compte rendu de l’audience accordée par le secrétaire général de la DSDEN le 10 novembre précédent.
Le voici sous version pdf.

PDF - 240.7 ko

La présentation de ce document a été l’occasion de nombreux échanges entre les participant-es.

Le constat unanimement partagé est que l’annonce par le Ministère de la CDisation des AVS dans le cadre des contrats d’AESH ne règle en rien la question de la précarité dans l’Education Nationale.
D’une part parce que le CDI n’exclut pas le risque de licenciement (il ne s’agit pas d’un statut de fonctionnaire), et que les personnels concernés sont et seront exposés aux volontés de l’administration sans garantie statutaire leur permettant, par exemple, de refuser un poste qui ne correspondrait pas à leur demande (raisons géographiques ou autres....).
D’autre part parce que les quotités horaires proposées sont souvent insuffisantes pour permettre de vivre décemment.

Ainsi, un-e AESH recruté-e pour accompagner un élève dans le premier degré (élémentaire ou maternelle) se verra proposer un contrat de 24 heures (correspondant au temps de présence de l’élève en classe). Ce nombre d’heures, ramené sur les 41 heures hebdomadaires dues - sur la base de 1607 heures réparties sur 39 semaines- correspondant à une quotité de 58%, soit un salaire avoisinant les 660 euros !!! Au bout du compte, un contrat d’AESH sur cette quotité amènera l’AVS à travailler plus longtemps que dans le cadre d’un CUI (limité à 20h/semaine) pour un salaire aussi faible !!!

La FSU reste mobilisée et mène le combat contre la précarité dans l’ Education nationale. Elle répond aux demandes des personnels, notamment en organisant une permanence chaque 1er vendredi du mois de 16h45 à 18h15, assurée par Isabelle Achart, AESH à l’école Marceau du Mans et élue FSU à la CCP académique.

Dans le cadre de ses syndicats, elle continue à agir contre la précarité et notamment pour que les conditions d’exercice et de rémunération du métier d’AESH soient décentes.

Ci-dessous le guide AVS (CUI, AESH) édité par le SNUipp-FSU en novembre 2015. Vous y trouverez une présentation des différents statuts ainsi que les droits auxquels ces salarié-es peuvent prétendre.

PDF - 2.7 Mo

Pour tout contact :
FSU : 02 43 43 86 21
SNUipp-FSU : 02 43 77 12 26
SNES : 02 43 28 69 58


Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Agenda

 

2016

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois