BUDGET EDUCATION

mercredi 8 octobre 2008
par  Bernard Lebrun
popularité : 16%

Les premiers chiffres : une hécatombe !

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Le projet de loi de finances 2009 prévoit 13.500 suppressions de postes dans l'enseignement scolaire public et privé, dont 6.000 suppressions d'enseignants dans le primaire et 7.500 dans le secondaire, selon les premières annonces.

 Postes  administratifs

 ·  500 suppressions dans l'administration centrale de l'Education nationale.

·  500 créations sont prévues pour le personnel des futurs établissements qui regrouperont et géreront chacun plusieurs écoles primaires (EPEP) .


Ces EPEP font l'objet d'une proposition de loi, déposée jeudi 25 par trois députés UMP, qui pourrait être examinée à partir de janvier au Parlement. (cf ci dessous)

 Enseignants 2nd degré

 ·  6.500 suppressions concernent le public et 1.000 le privé.

·     - Compte tenu de la baisse prévue de 22.000 élèves en collèges et lycées à la rentrée 2009, 2.300 postes supprimés (2.000 dans le public, 300 dans le privé).

·  Lycées difficiles, 600 postes créés (500 public, 100 privé).

 Enseignants1er degré

 Création de 500 postes en primaire pour l'ouverture de 500 classes, compte tenu de la hausse prévisionnelle de 16.000 écoliers à la rentrée 2009. Mais il faut savoir qu’en 2006 et 2007, avec les plafonds de la LOLF, les créations annoncées se sont  traduites  au final par des suppressions (- 2 200). Ce sont par exemple les 54 postes vacants à cette rentrée… il en reste encore 20.

Réaffectation au sein du primaire de 3.000 maîtres spécialisés dans la difficulté scolaire (dits maîtres "E" et "G"). , alors qu'ils faisaient de l'aide individuelle ou en petits groupes, ils se verront affecter une classe.

 Enseignants "mis à disposition"

1.500 vont être remis devant élèves (500 en primaire, 1.000 en secondaire). Ce sont les associations comme la FAL, l’USEP, les Francas, CEMEA qui vont être touchées.

 Gestion des remplacements

 3.350 postes supprimés (3.000 dans le secondaire public et 350 dans le privé). (création d'une agence nationale de remplacement préparant la systématisation de recrutement de vacataires à la place des titulaires).

 Enseignants stagiaires

  Suppression de 4.450 postes dont 3.000 en primaire, 1.000 dans le secondaire public et 450 dans le privé.

 
Il apparaît à la lecture de ces annonces que le service public paie une facture beaucoup plus importante que l’enseignement privé. Inacceptable !

Les écoles de 4 et 5 classes verront leur décharge disparaître (suppressions de stagiaires), les enseignants resteront désespérément  seul face aux difficultés  (suppressions des RASED).

« Débrouillez-vous », c’est le seul message politique que Darcos renvoie aux acteurs du système éducatif.

 


Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois