Beaubourg et le ministère de la Culture en grève reconductible

samedi 5 décembre 2009
par  Bernard Lebrun
popularité : 8%

A la Culture, la lutte s’amplifie... Un mouvement pleinement justifié....

Pétition de soutien aux grévistes de la bibliothèque publique d’information...

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

A la culture, la lutte s'amplifie

Hier, vendredi 5 décembre, les établissements suivants étaient fermés : Compiègne, Orsay,Versailles, Pompidou, BPI, Saint Germain, Arc de triomphe, tours de Notre-Dame, les archives, musée de Pau, cité de Carcassonne.

Le Louvre a été ouvert en force par son président Henry Loyrette, alors que les personnels n'avaient pas encore voté la grève. Le musée a donc été ouvert dans des conditions de sécurité totalement irresponsables. D'autre part, le président de Pompidou a annoncé aux grévistes des retenues sur salaire dès la paye de décembre, ce qui est inacceptable, le conflit n'étant pas terminé, aucune négociation sur les salaires ne peut avoir lieu.

En conséquence, l'ensemble des sg des syndicats du ministère, accompagnés de représentants du Louvre et de Pompidou ont demandé à être reçus par le ministre ou son directeur de cabinet. Ce dernier, alors qu'il était à Paris, a refusé de nous recevoir.

Après avoir rencontré la conseillère sociale qui n'a rien à nous proposer, nous avons occupé l'antichambre du bureau du ministre de 15h à 19h30. Nous avons été évacués par la police dans des conditions extrêmement tendues.

La lutte s'amplifie, vous trouverez en pj un communiqué de presse de la BNF qui rejoint le mouvement. Une AG de tout le ministère est prévue à Pompidou lundi à 12h00, des représentants des syndicats amis sont les bienvenus, la presse aussi.

Clairement, rien ne se décide au niveau de notre ministère, il faut s'adresser à Matignon et à l'Elysée, Gérard Aschiéri et les autres responsables syndicaux vont entamer des démarches en ce sens.

Le mouvement de la culture porte une revendication (retrait de la RGPP, pas de suppression de poste, maintien du service public) qui intéresse tous les ministères.

Frédéric Maguet
Secrétaire Général SNAC FSU


L'intersyndicale de la BNF va basculer dans la grève

Communiqué de presse du 4 décembre 2009 Intersyndicale CFDT – CGT - FO – FSU – SUD de la Bibliothèque nationale de France


L’intersyndicale de la Bibliothèque nationale de France, qui a déposé un préavis de grève auprès du président de l’établissement public, Bruno Racine, appelle les personnels des sites de Tolbiac, Richelieu, Marne la Vallée, Sablé, Avignon, à se mobiliser dans le cadre du combat national pour l’abrogation de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) et à cesser le travail le mardi 8 décembre.

Elle soutient ainsi la lutte exemplaire des agents de la BPI et du Centre Pompidou en grève depuis deux semaines et appelle à l’extension et à l’intensification du mouvement social en cours au sein du Ministère de la Culture.

  • Elle appelle à la BnF comme partout à la Culture :

  • Stopper les suppressions de postes : pour 2010, 20 postes supprimés au nom de la RGPP et 30 postes gelés faute de moyens

  • Stopper les baisses de subventions : chaque année, l’établissement voit ses subventions baissées au détriment de nos missions.

  • Stopper les externalisations inutiles et coûteuses (catalogage, courrier, reproduction…)

  • Obtenir un véritable plan de résorption de l’emploi précaire pour nos collègues contractuels sur crédits (baisse de 10 % des crédits de vacations)

Sauvons la Bpi - Signez la pétition


L'entrevue de l'intersyndicale Culture nationale, hier, avec Frederic Mitterrand s'est soldée par un echec.
Le ministre, solidaire du gouvernement auquel il appartient, nous a explique que la RGPP "améliorerait considérablement le fonctionnement de l'Etat et du ministère de la Culture" et que "toutes les adminsitrations l'appliquaient".
"Je suis ministre du gouvernement" a t-il ajouté, "j'applique et je defends la politique du gouvernement".
Sur l’ensemble des points abordés, le ministre a répondu par une fin de non recevoir (cf. communiqué de l'intersyndicale joint)

Devant ce mépris, la bibliothèque publique d'information a reconduit la grève jusqu'a la fin du week-end.

Nous venons de mettre en ligne une petition pour appeler les usagers à nous soutenir.
http://petition.sauvonslabpi.fr/?petition=2

Vous avez tous été, vous êtes ou vous serez tous, un jour, vous, vos enfants ou vos proches, usagers de la Bpi. Nous vous appelons donc à signer et à faire signer massivement cette pétition. Relayez la dans vos associations, sur vos lieux de travail, auprès de tous vos contacts.

Grève au ministère de la Culture :  Un mouvement pleinement justifié (communiqué intersyndical de solidarité -4/12)

 Nos organisations syndicales CGT UGFF, Solidaires, Cfdt, FO et FSU tiennent à apporter leur total soutien au mouvement entamé depuis plusieurs jours par les personnels du ministère de la Culture à l’appel de tous les syndicats représentatifs.  Alors que cette mobilisation – qui combat une politique découlant de la RGPP dévastatrice pour le service public culturel – s’amplifie et s’inscrit dans la durée, la ministre de la Culture refuse toute véritable négociationC’est donc lui et le gouvernement qui portent l’entière responsabilité de ce conflit.

 Les personnels et l’intersyndicale du ministère de la Culture doivent être entendus.

Il y a urgence !


Soutien à la Bpi et au Centre Pompidou en grève contre la RGPP

La Commission administrative nationale du SNASUB-FSU, réunie le 1er décembre 2009 apporte son soutien à la lutte des personnels du Centre Pompidou et de la Bibliothèque publique d’information en grève reconductible contre les conséquences dramatiques de la Révision générale des politiques publiques pour l’avenir de la Bpi et du Centre Pompidou.

Au Centre Pompidou, 40 % des effectifs partiront en retraite dans les 10 prochaines années. L’application de la "norme" de non-remplacement d’un départ à la retraite sur deux aurait pour conséquence la suppression de 26 emplois en 2010 et 23 emplois en 2011. Après 9 jours de grève, ils n’ont obtenu qu’une légère réduction des suppressions prévues (18 au lieu de 26), sans aucun engagement pour les années à venir.

A la Bibliothèque publique d’information, sur 254 agents, 140 ont plus de 50 ans ; 82 plus de 55 ans, une quarantaine dépassent la soixantaine. 42 au moins devraient prendre leur retraite avant 2015. Cela se traduira par : plus de 20 suppressions de postes d’ici 2015. Et l’hémorragie ne pourra aller qu’en s’aggravant.

Relayant le mouvement initié par le Centre Pompidou et la Bibliothèque publique d’information, l’intersyndicale nationale culture a déposé un préavis de grève reconductible à partir du 2 décembre 2009 sur les revendications suivantes : · Non aux suppressions d’emplois et de postes ! · Non aux réductions de subventions des établissements publics, non au désengagement financier de l’état, non aux restrictions budgétaires ! · Retrait des mesures RGPP ! · Non au démantèlement du service public culturel ! · Pour le maintien des garanties statutaires pour l’ensemble des agents !

La Commission nationale administrative du SNASUB appelle tous les agents de la Culture à participer massivement à la grève pour faire triompher ces revendications.



Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois