CTP carte scolaire collège du 1 avril 2010

vendredi 2 avril 2010
par  Bernard Lebrun
popularité : 43%

Les régressions actuelles et futures pour la rentrée 2010

CTPD 2nd degré du 1er Avril 2010

Déclaration du SNES-FSU - L’emploi et la formation sacrifiés

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

La pénurie de profs gagne du terrain (Ouest France du 2 avril)



Pas réjouissante, la prochaine rentrée scolaire vue par le Snes-FSU ! L'absence d'enseignantset de remplaçants devient de plus en plus préoccupante.

Régulièrement, des parents excédés signalent des absences de profs non remplacés dans le collège de leur enfant.

« Rien d'étonnant, s'agace Ivan Gâche, du Snes-FSU. Un départ en retraite sur 2 non-remplacé, ça a forcément des conséquences... Désormais, on a moins de personnes que de postes. La plupart des absences inférieures à 15 jours ne sont pas pourvues. Ou alors, vraiment au petit bonheur la chance... »

Quant aux brigades de remplaçants, vu le nombre de postes vacants, « 15 jours après la rentrée, ils sont tous affectés à un établissement pour l'année ».

Pénurie

Aujourd'hui, il y a en Sarthe, une « vraie pénurie » de profs de maths, lettres classiques, technologie et sports.

Résultat: pour assurer les cours, on demande aux autres profs du collège d'assurer des heures supplémentaires. Ou alors on recrute des vacataires ou des contractuels. « Ce sont souvent des étudiants diplômés, mais non formés. Or ,enseigner, c'est un vrai métier qui ne peut se pratiquer sans formation ».

« Situations ubuesques »

Ivan Gâche dénonce des « situations ubuesques qui feraient rire, si cela ne concernait pas des élèves ». Ainsi, évoque-t-il ces heures de latin, assurées par « une prof de lettres modernes, qui n'en a jamais fait ».

Ou ces profs de techno, sommés d'interrompre leurs enseignements en IDD (itinéraires de découverte) ou option de découverte professionnelle, pour assurer les cours de techno de leur collègue parti en retraite.

Heures sup'

« Le volume d'heures supplémentaires va continuer à exploser prédit Ivan Gâche. Cela correspondra en 2010 à l'équivalent de 77 postes ! ».

Et avec la prochaine réforme de la formation des maîtres, « les enseignants stagiaires jusqu'ici en surnombre en classe, vont se retrouver directement en poste devant les élèves ». Du coup, qui les remplacera ? « Des vacataires et des contractuels ! »

Langues

À la rentrée, 21 des 57 collèges publics ouvriront une « section bilingue ». Les élèves de 6e se verront proposer : 3 h d'anglais et 3 h au choix, d'allemand, italien ou arabe. Qu'ils s'engagent à conserver jusqu'en 3e. Les autres 6e continueront à n'apprendre qu'une seule langue.

Mais en 4e, « ils n'auront d'autre choix que l'espagnol en LV2. Finis l'anglais et l'allemand en langue vivante 1 ». Le Snes conteste aussi l'initiative de proposer l'arabe au collège Berthelot. « Cela aura pour conséquence d'aspirer les bons élèves des quartiers sud ».

Élèves étrangers

Jusqu'alors, seul le collège de Coulaines disposait d'une classe allophone. Son rôle : accueillir, à certains moments, des élèves nouvellement arrivés en France et maîtrisant mal la langue. Mais sa situation géographique posait des problèmes de déplacement. À compter de la rentrée, il y aura trois sites : les collèges Berthelot et Ambroise-Paré au Mans et le Marin à Allonnes.

 

Laurence PICOLO.
Ouest-France

Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois