Contrats aidés : 70 personnes à l’agence du Ribay de pôle emploi

vendredi 19 novembre 2010
par  FSU72
popularité : 22%

Beaucoup de colère et d’indignation mercredi après midi devant l’agence de pôle emploi au Ribay.

La revue de presse

La directrice du bassin du Mans a préféré garder les portes closes d'un lieu public et rester dehors, sous la pluie, pour ne pas avoir à reconnaître que le dialogue avec des (futurs) demandeurs d'emploi peut être collectif.

Dès le début du rassemblement, nous avons exprimé notre solidarité avec les salarié-e-s de l'agence victime de conditions de travail dégradées alors que le chômage et la détresse sociale augmentent. L'annonce de 1800 suppressions d'emplois (1500 CDD et 300 CDI) pour l'année 2011 va provoquer de nouvelles régressions.

A nos questions précises peu de réponses et pas de commentaire de l'attitude dilatoire de l'Inspecteur d'Académie qui a renvoyé sur la responsable de pôle emploi le non renouvellement.

Pourquoi le non renouvellement ?

Pôle emploi est le prestataire de l'Etat, c'est la Direccte et la préfecture de Région qui ont annoncé l'épuisement des crédits... sans aucune explication

Sur les engagements, pris en juin, de renouveler les contrats pour l'année scolaire ?

aucune réponse

Sur la violence de la méthode et des ses conséquences (annonces contradictoires et personnes jetées du jour au lendemain) sur les personnes ?

aucune réponse

Sur la convention modifiée postérieurement à la signature des personnes ?

aucune réponse orale, nous aurons une réponse écrite....

Il faut donc continuer à envoyer les recours en recommandé accusé de réception.

Sur les obligations de formation et d'accès à l'emploi prévues dans la convention non respectées par l'employeur ?

aucune réponse mais 2 engagements valables pour l'ensemble du département ont été pris :
  • Il n'y aura ni culpabilisation, «{ni éventuelles mesures de rétorsion}» lors des entretiens individuels prévus.
  • Pôle emploi devrait pouvoir proposer des formations compensatrices si les contrats ne sont pas renouvelés (à voir...)
Ces deux engagements ont été faits oralement. Aussi, si ce n'est pas le cas, faites le savoir rapidement pour que nous écrivions à la directrice du bassin du mois.
Infos budget

Le budget adopté prévoit une réduction à de 400 000 à 340 000 EVS. et un subventionnement à 70% en janvier au lieu de 90 %. Comme l'Education Nationale, n'a aucun crédit complémentaire pour pour la prise en charge de 30% restant, les engagements oraux de l'IA dans la presse semble relever de l'exercice de communication ou de propagande d'une personne attachée à défendre coûte que coûte la politique gouvernementale.

Actions

  • Diffuser la pétition unitaire auprès des parents d'élèves et la faire signer massivement
  • interpeler les élus (députés, maires...) de votre secteur avec un courrier des personnels et des parents de l'école
  • ne pas hésiter à alerter les correspondants locaux de la presse
  • Faire remonter les pétitions à FSU (EVS AVS) 2 rue Paul Ligneul 72 000 Le Mans. Nous les déposerons ensemble lors d'une manifestation commune en décembre.
Et ailleurs

Tous les secteurs (publics, territoriale, associatifs) sont concernés par le non renouvellement des contrats. Seuls les chantiers d'insertion et l'aide à l'intégration des enfants porteurs de handicap pourront bénéficier d'exception. Une personne salariée à la ville et des syndicalistes de la territoriale (CGT...) ont participé au rassemblement.
Nous allons appeler à une réunion départementale de tous les précaires et construire des actios communes.

Dans la presse

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Des-auxiliaires-de-vie-scolaire-devant-Pole-Emploi-pour-defendre-leurs-emplois_40807-1589788------72181-aud_actu.Htm

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_LOCALES_MAINE
Choisir le 19/20 du 17/11 et apres 2/3 reportage , il y a un petit reportage sur l'action des evs avs.


Dans les autres départements

             Pau : le tribunal administratif donne raison aux familles d'enfants handicapés
 

Le tribunal administratif de Pau vient d'annuler « la décision implicite » du rectorat, qui n'avait pu fournir, faute de budget, des assistants de vie scolaire individualisés à des enfants handicapés qui souhaitaient être scolarisés normalement dans des établissements des Pyrénées-Atlantiques

Sept familles emmenées par l'association Chrysalide présidée par l'ancien international de rugby Patrice Lagisquet, avaient saisi le tribunal administratif pour cette demande d'annulation, qui a été suivie pour cinq dossiers, un sixième ayant été rejeté pour des détails de procédure. La décision du tribunal administratif de Pau était attendue par les familles, essentiellement installées sur la côte basque, qui comptent s'en servir pour faire jurisprudence.

Déjà, elles avaient gagné en référé face au rectorat, et ont réclamé l'exécution du jugement, qui obligerait l'inspection d'académie à pourvoir leurs enfants d'un ou d'une auxiliaire de vie scolaire individuel pour leurs enfants. Souvent, face à l'insuffisance de postes prévus en début d'année, et face surtout à l'augmentation des demandes de la part de familles d'enfants handicapés, l'inspection d'académie nomme des emplois de vie scolaire, que les familles jugent moins formés et moins aptes au suivi individuel des enfants dans leur scolarité.

http://www.sudouest.fr/2010/11/18/pau-le-tribunal-administratif-donne-raison-aux-familles-d-enfants-handicapes-242723-4344.php


Documents joints

revue de presse

Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Agenda

 

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois