Déclaration des UD CGT, CFDT, UNSA, Solidaires et FSU de la Sarthe

samedi 20 mars 2010
par  Bernard Lebrun
popularité : 43%

"...C’est une mobilisation de forte ampleur et dans la durée à laquelle nous appelons dès le 23 mars... Nous refusons de payer leur crise !..."
Tous à la Manifestation 9h30 palais des Congrès

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Emplois, salaires, retraites,
conditions de travail
Ensemble privé-public pour gagner
CGT, CFDT, UNSA, Solidaires, FSU

Pour les entreprises, la sortie de crise, c’est rétablir les taux de profitabilité : il faut donc « ré ajuster les effectifs ». Conséquence : Plus de 10 % de sans emploi, le chômage des plus de 50 ans qui explosent , 400 000 en fin de droits qui se retrouvent sans rien, une dégradation des conditions de travail et la souffrance au travail qui s'amplifie …


Pour le gouvernement, la sortie de crise, c’est « rétablir » les équilibres financiers, c'est-à-dire trancher dans la dépense sociale. Conséquence : suppressions massives d’emplois de fonctionnaires (100 000 en 3 ans), mise en cause des missions de services publics, une loi « mobilité » qui ouvre la porte aux licenciements.

Les annonces gouvernementales en matière de retraite préparent de nouvelles régressions (remise en cause de la retraite à 60 ans, augmentation du nombre d'années de cotisation, non prise en compte de la pénibilité et du niveau des retraites, mise en cause du code des pensions et du calcul de la retraite sur l'indice des 6 derniers mois...) participent de la même politique : réduire au minimum les retraites de base pour le plus grand profit des banques et des fonds de pension.

Les organisations syndicales réaffirment leur volonté d’agir pour que le débat sur les retraites, prenne en compte l’ensemble des questions tant au niveau du privé que du public, notamment le niveau des pensions, l’emploi, le financement, la pénibilité, le code des pensions et la réduction des inégalités.

Le calendrier des négociations avancé par le gouvernement est très serré. C’est la mobilisation de tous, salariés du public et du privé, chômeurs et retraités qui permettra d'apporter des solutions favorables aux salarié-e-s et d'imposer une autre répartition des richesses pour répondre aux besoins sociaux.

C’est une mobilisation de forte ampleur et dans la durée à laquelle nous appelons dès le 23 mars.


Nous refusons de payer leur crise !


Les organisations syndicales de la Sarthe réaffirment que la sortie de crise passe par des mesures en faveur de l’emploi, des salaires et pensions, une fiscalité plus juste, des politiques publiques permettant une relance économique respectueuse des impératifs écologiques :


- Une autre politique pour l’emploi dans un contexte de crise économique : moratoire sur tous les licenciements dans le public comme dans le privé, paiement du chômage partiel à 100 %.

-     Une véritable politique salariale : augmentation des salaires, pensions, retraites, minimas sociaux.

-     Une politique qui taxe les transactions financières et réduise les inégalités : suppression du bouclier fiscal, fiscalité réellement redistributive.

-     Les moyens pour développer les services publics (budgétaire et humains) et garantir une protection sociale de qualité pour tous.

-     L’amélioration des garanties collectives par le respect des droits syndicaux et de nouveaux droits d’intervention.

23 Mars Grève Manifestation

9h30 Maison des associations


Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois