Edito 15 novembre 2008

mardi 18 novembre 2008
par  Bernard Lebrun
popularité : 20%

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Oui, la crise est grave et c’est une raison supplémentaire pour nous d’agir et de revendiquer !

Pas une semaine sans que de nouvelles régressions ne soient annoncées. L’Education Nationale (13 500 suppressions) et la Santé (les hôpitaux publics en grave déficit annoncent 20 000 suppressions) sont les plus touchés.

 Mais au-delà des suppressions d’emplois, ce sont les missions et les valeurs des services publics qui sont explosées par les politiques gouvernementales.

 La concurrence, l’exigence de rentabilité et de productivité mettent à mal les solidarités. Les inégalités progressent. Et au nom de la crise provoquée par la course aux profits d’un système devenu fou, le Président de la république annonce de nouvelles régressions pour l’ensemble du monde du travail.

 L’intervention forte et résolue des salariés et particulièrement ceux des services publics est essentielle. Il faut porter un coup d’arrêt à ces régressions. La grève du 20 novembre dans l’éducation doit être massive avec le maximum d’établissements fermés.

 Et au-delà du 20, c’est un mouvement prolongé qu’il nous faut préparer, avec l’ensemble du monde du travail.


Contre la casse du service public

d’éducation

 

Tous en grève

20 novembre

Manifestation 9h30 

Maison des syndicats

place d'Arcole


Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois