Enjeux spécial Retraites à diffuser largement

vendredi 8 octobre 2010
par  FSU72
popularité : 19%

Le bulletin spécial

Edito

12 octobre : rendez-vous déterminant !
Amplifions l’action !
TOUS EN GREVE, TOUS DANS LA RUE
et ensemble, continuons !

7, 23 septembre, 2 octobre : des millions de manifestants ont mis en difficulté le gouvernement dans sa stratégie de passage de sa réforme
en catimini. Le gouvernement a perdu la bataille de conviction, la très grande majorité de l’opinion publique et des salarié-e-s perçoivent
l’injustice de cette réforme. Et ce ne sont pas les quelques amendements du Sénat qui en changeront la nature. Au contraire,, ils
ne font que souligner encore plus les injustices qui structurent ce projet.

Au risque d'une grave crise sociale, le gouvernement a choisi le passage en force, affichant son mépris le plus total des millions de
Français qui réclament des réponses justes et équitables en matière de retraites mais aussi d’emploi et de pouvoir d’achat.
En choisissant l’affrontement contre le dialogue et la démocratie sociale, le gouvernement porte donc la responsabilité d’une
amplification et d’un durcissement inévitables du mouvement social.

Nous refusons de payer une crise qui n’est pas la nôtre ! Non au hold up social !

Contrairement à ce qui s’écrit souvent, rappelons que la mise en cause de la retraite à 60 ans n’a jamais fait partie du programme présidentiel de N. Sarkozy. Quelle légitimité peut donc avoir ce gouvernement pour modifier en profondeur, sans aucune négociation sociale, un élément essentiel de la vie des salarié-e-s ? Nous ne pouvons accepter une contre réforme qui nous condamne à 2 ans de travail supplémentaire, des pensions diminuées ( de 10 à 20%) et à une baisse des salaires (12 jours par an).

Les jeunes des lycées professionnels qui ont commencé à descendre dans la rue cette semaine ne s’y trompe pas. Oui, c’est l’avenir de tout le monde du travail, celui de nos élèves de nos enfants qui est menacé.

Face à ce qui s’apparente à un hold up social et financier, nous nous devons de hausser plus fort encore le niveau de mobilisation et de multiplier les actions pour faire plier ce gouvernement anti-social !

Notre mouvement est à un tournant, le calendrier s’accélère !

Les organisations syndicales, qui font face depuis plusieurs semaines à l’intransigeance et à la surdité du gouvernement, ont clairement indiqué qu’il faudra donner des suites à la journée du 12 octobre.

Partout, la mobilisation monte en puissance.

Ainsi, plusieurs secteurs professionnels, dont la SNCF, la RATP, les transports urbains en régions, les industries pétrochimiques (les raffineries) et Total en tête, ont d’ores et déjà déposé des préavis de grève reconductibles ou illimités à partir du 12 octobre. Ce sont les assemblées générales de grévistes qui décideront de la suite du mouvement.

Tous ensemble, pour gagner !

A la FSU, nous sommes  persuadés que c’est en allant vers un blocage de l’économie que nous forcerons ce gouvernement à retirer son projet et à ouvrir des négociations pour une autre réforme. Nous savons aussi, et le bilan de 2003 est toujours présent, que la lutte d’un seul secteur conduirait à une impasse. C’est donc tous ensemble qu’il faut avancer. Et que la reconduction de la grève si elle a lieu doit être générale. Pour la FSU, dans la situation présente, la question de reconduire  et de rejoindre les nombreux secteurs et professions qui ont décidé ou décideront de poursuivre la grève est maintenant posée.

 

Le 12, la grève doit être totale !

Nous ne doutons pas que la répétition des journées de grève pose des difficultés financières. Mais nous savons aussi que c’est maintenant que nous sommes dos au mur.  Et que les pertes financières et les deux années (au minimum) de travail supplémentaire engendrées par cette contre réforme nous coûteront bien plus que les 3 journées de grève que nous avons faites depuis la rentrée.

Depuis le 24 juin et le 7 septembre, le gouvernement a fait le pari qu’à chaque mobilisation il y aurait moins de monde dans la rue et en grève. Et à chaque fois, nous avons été plus nombreux. Alors, aujourd’hui, il n'y a plus lieu de tergiverser. La grève et les manifestations du 12 doivent être les plus massives possibles, le maximum de services et d’établissements fermés. La grève doit être totale !

Participer à l’Assemblée Générale

Nous vous appelons, avec les autres organisations syndicales à participer massivement aux assemblées générales qui se tiendront le 12, à l’issue de la manifestation, pour débattre des modalités unitaires et massives de poursuite de l’action, en envisageant toutes les possibilités, avec l’objectif d’étendre et généraliser les grèves et manifestations après le 12 octobre afin de faire reculer le gouvernement.

Plus que jamais, c'est le moment d'agir tous ensemble.

Bernard LEBRUN

Secrétaire départemental de la FSU

PS : Pour couvrir toutes les actions, la FSU a déposé un préavis de grève national de longue durée.

 


Documents joints

Spécial Retraites supplément 2 n°93 octobre (...)

Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois