L’intersyndicale IUFM Sarthe et le comité de mobilisation exigent le retrait de la réforme de la formation des maîtres

mercredi 25 mars 2009
par  Bernard Lebrun
popularité : 16%

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Le comité de mobilisation de l’IUFM au  Mans, composé de la coordination nationale de la formation des enseignants et personnels, les syndicats de la FSU, le SGEN-CFDT, SUD Education, demande le retrait de la réforme de la formation des enseignants ainsi que celui de la réforme du statut des enseignants chercheurs.

Il se porte solidaire de toutes les mobilisations luttant contre le démantèlement de  la fonction publique de l’enseignement.

 

 
Il a pris note du courrier par lequel le ministre de l’Education Nationale s’engage à ce que les concours de la session 2010 se déroulent selon les modalités de ceux de la session 2009.

Cependant, certains points ne peuvent être admis :

o        Si les concours restent les mêmes, il n’est fait aucune allusion aux organismes de formation.

o        Le ministère fait en sorte que la rentré 2009/2010 soit un bazar monstrueux : “les étudiants inscrits en M1  à la rentrée universitaire 2009 pourront également se présenter au concours de la session 2010” : cela suppose que les maquettes des masters soient en place dès la rentrée  de septembre. Or, ce sont ces maquettes que la quasi-totalité des C.A.  des Universités de notre pays ont refusé de faire remonter. De plus, ces maquettes ont été élaborées pour un concours à la fin du semestre 3 d’un parcours master : dans le cas présent… il se situe en avril de la première année soit à 1 semestre et demi ! Les contenus ne peuvent être les mêmes !

On voit ici le forcing effréné que tente le ministre pour obtenir le dépôt des maquettes. Pour les étudiants il s’agirait d’être inscrit dans des masters qui n’existent donc pas.

o        Le dispositif d’aide pour les étudiants ne propose aucune avancée, car le dispositif des AED est incompatible avec la poursuite d’un master et la préparation d’un concours.

o        Seul un tiers du temps de l’année de stage est prévu pour la formation. Actuellement la proportion est quasiment inverse : il s’agirait donc d’un recul inacceptable.

 

 
Lecomité de mobilisation de l’IUFM au Mans, composé de la coordination nationale de la formation des enseignants et personnels, les syndicats de la FSU, le SGEN-CFDT, SUD Education demande  donc :

o        qu’aucune disposition ne soit prise pour mettre en place la réforme de la formation et du recrutement des enseignants telle qu’elle a été proposée jusqu’à ce jour.

o        que soit établi un calendrier d’étude et de concertation pour qu’une réforme de la formation et du recrutement des enseignants soit conçue sans que disparaissent les lieux de formation professionnelle et de recherche que sont les IUFM, fondée sur les revendications des personnels, de leurs coordination et syndicats.

Le Mans , le 24 mars 2009


Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois