MOBILISATION CITOYENNE FACE AU G20 22 OCTOBRE – 14H30 PLACE DE LA REPUBLIQUE – LE MANS

jeudi 13 octobre 2011
par  Catherine Le Gall
popularité : 38%

MOBILISATION CITOYENNE FACE AU G20

22 OCTOBRE – 14H30

PLACE DE LA REPUBLIQUE – LE MANS


Qui sommes nous ?

Le collectif  réunit des organisations citoyennes – associations, syndicats, mouvements sociaux et citoyens.Elles partagent une conviction : l’accès de tous aux droits humains fondamentaux et la protection de notre planète passent par un juste partage des richesses, d’autres modes de développement et une gestion démocratique des biens communs.

Elles appellent à la mobilisation citoyenne à l’occasion du G8 et du G20 présidés par la France.

En Sarthe, le collectif est composé du Collectif Sarthois pour une Terre plus Humaine, OXFAM, Terre des Hommes, CCFD 72, Attac 72, Collectif « jeunesse sans futur », FSU, Solidaires, UNEF, PG, FASE, ADECR, NPA

Il s’était déjà mobilisé avant le G8 à Deauville en organisant une série d’évènements, dont une réunion publique à Allonnes le 27 mai et en se rendant au Havre pour le contre G8.

A quelques semaines du G20, le collectif sarthois G8 G20 invite les citoyens pour un temps fort de mobilisation 

le Samedi 22 Octobre, place de la République.


G20 sous présidence française

Les 3 et 4 novembre, le G20 se réunit à Cannes.

Le G20 s’est autoproclamé garant de la stabilité économique et financière mondiale au lendemain de la tempête financière de 2008. Il a maintenu la dictature de la finance, dont l’emprise s’étend sur tous les aspects de notre existence : logement, travail, éducation, agriculture, climat, retraites, connaissance, biodiversité...

Le G20 renforce les acteurs et les mécanismes à l’origine de la crise, tout en faisant payer la note aux citoyens. Les réponses solidaires et démocratiques à la crise mondiale ne viendront pas des dirigeants des pays les plus riches, mais des peuples eux-mêmes.

Nous refusons de laisser aux puissants le droit d’imposer leurs solutions à des crises qu’ils ont engendrées!

Les voies alternatives existent!


Remettre la finance dans le bon sens

  • Aujourd’hui dans le monde, les 10% les plus riches détiennent 85% du patrimoine mondial pendant que les 50% les moins riches en possèdent à peine 1%.

  • En 2008, les pays riches ont dépensé 70 fois plus d’argent pour sauver les banques que pour l’aide au développement

Tous nous avons progressivement constaté que la promotion d’actions de solidarité de suffit pas. Il faut dénoncer les conditions économiques qui bloquent tout réel développement.
La spoliation des pays du sud par les puissants du monde développé est un scandale qui prend des formes variées : Evasion fiscale massive grâce à l’utilisation des Paradis Fiscaux par les multinationales. Création de Dettes illégitimes en incitant à des investissements discutables. Accaparement de terres et déforestation etc 
Aujourd’hui de façon spectaculaire même les pays développés sont à leur tour touchés par les mêmes mécanismes.

Une vraie lutte contre les paradis fiscaux et l’évasion fiscale

Mettre en place la taxation des transactions financières


Les peuples ne doivent pas payer leur crise

L’histoire des 30 dernières années nous a montré que l’accumulation de dettes par les états doit être analysée avec recul. Certaines dettes sont illégitimes et des résultats significatifs ont été obtenus en faveur des pays les plus pauvres. Aujourd’hui L'Union européenne et les gouvernements utilisent les dettes publiques pour imposer aux peuples d’Europe une véritable purge sociale sans vraie remise ne cause des mécanismes de cette dette. En réalité, les marchés financiers sont les grands bénéficiaires cette situation, ils doivent supporter la majeure partie de cette charge.

Remettre à jour la régulation dans les pratiques boursières

G20 : ne jouez pas avec notre nourriture !

Réduire la faim dans le monde et renforcer l’agriculture paysanne et familiale supposent des réformes profondes en matière agricole, remettant radicalement en cause les politiques de libéralisation des marchés, comme celle de l’Union européenne avec la Politique Agricole Commune (PAC). Ces politiques ont provoqué spéculation, dumping social, dégradation de l’environnement et des conditions de vie des paysans et des paysannes au Nord et au Sud.

Ainsi, à l’heure où la France assure la présidence du G20, nous appelons le Président de la République et le Ministre de l’Agriculture à favoriser des politiques, des modes de production et de consommation durables et équitables qui permettent aux Etats d’assurer leur souveraineté alimentaire et le droit à l’alimentation de leur population. 

Contre les inégalités sociales, des services publics de qualité

Les droits fondamentaux apparaissent étroitement liés au service public.
Développée au sein des Etats, l’idée de service public est associée à la garantie des droits fondamentaux pour répondre aux besoins essentiels de la population en matière de sécurité et d’aide sociale, d’éducation, de santé, de logement, d’accès à l’eau et à l’énergie, de transports, de communications, etc.

Les droits économiques, sociaux et culturels permettent en outre de réduire les inégalités existant entre les catégories de population, les zones urbaines et rurales et les régions.

Dans l’état actuel du droit, il apparaît possible d’affirmer que les administrés ont droit à l’existence de services publics.

Plus précisément, ils ont droit à la création et au maintien de certains services publics [ceux dont la Constitution ou la loi imposent l’existence comme services publics] qui seraient le moyen pour eux de jouir des droits fondamentaux qui leur sont reconnus.

Le droit à l’accès aux services publics existants est affirmé depuis longtemps, mais rares sont les cas où existent des mécanismes rendant effectif ce droit.

C’est un combat de tous et de toutes au quotidien et c’est possible : développement récent de « tarifs sociaux » dans les services d’électricité, de gaz..., et le tout nouveau « droit au logement opposable » à l’Etat.

Rendez-vous le 22 octobre,

de 14h30 à 16h, Place de la République !


Ce temps de mobilisation est à la fois :

Un temps d’information sur le G20 et ses enjeux et sur les alternatives concrètes proposées par la société civile.

Un espace d’expression pour faire entendre la voix des citoyens sarthois

Un lieu d’organisation du départ de militants sarthois pour le contre forum de Nice du 1 au 4 Novembre.


Documents joints

tract d'appel

Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Navigation

Articles de la rubrique

  • MOBILISATION CITOYENNE FACE AU G20 22 OCTOBRE – 14H30 PLACE DE LA REPUBLIQUE – LE MANS

Agenda

 

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois