Rétention de Notes et Grève Nationale : L’enseignement Agricole Public Sarthois dans l’Action

dimanche 30 novembre 2008
par  Bernard Lebrun
popularité : 14%

Après les réductions horaires décidées en 2005 et les nombreuses dégradations subies par l’enseignement agricole depuis (plafonnement des recrutements, rejet de redoublants, options d’enseignement supprimées, dédoublements non assurées...), la suppression massive d’emploi publics que le gouvernement entend opérer dans les secteurs de l’enseignement, se traduiront dans les établissements d’enseignement agricole par une offre de formation revue à la baisse, de nouvelles fermetures de classes, et des regroupements d’établissements d’enseignement. La poursuite d’étude dans le même établissement n’est déjà plus garantie… La réforme du bac professionnel et la réforme du lycée font naitre les pires craintes.

Pour toutes ces raisons, les personnels des établissements d’enseignement agricole public de Brette Les Pins et du Mans ont décidé de rentrer dans l’action.

L’avenir de l’Enseignement Agricole Public est maintenant directement liée au vote par les parlementaires du budget pluriannuel 2009-2011, qui va conditionner les trois prochaines rentrées. Il est donc fondamental de peser auprès des parlementaires et du Ministre de l’Agriculture, avant le débat budgétaire.

Les personnels ont ainsi été amenés à prendre la décision de procéder à la rétention administrative des notes. Depuis début novembre, plus aucune note n’est transmise à l’administration. En Sarthe, plus de 60 enseignants sont engagés dans cette action. C’est une action qui se déroule à l’échelle nationale (plus de 70 lycée engagées au plan national sur 200), à l’échelle régionale, les lycées d’Angers, Montreuil Bellay , Laval , Château Gonthier, La roche/Yon participent au mouvement). Les Conseils de Classe du 1er trimestre se dérouleront donc dès la semaine prochaine sans notes chiffrées.

Cette rétention des notes vise à peser sur l’administration et à alerter les parlementaires, mais en aucune manière à pénaliser les élèves. Les personnels tiennent en effet à affirmer que les enseignants sont attachés à la réussite des élèves et qu’ils ne manqueront pas à leurs obligations d’évaluation (les contrôles seront maintenus mais des lettres remplaceront les notes), des appréciations écrites et orales sur les résultats de leur travail leur seront très régulièrement données. De nombreux parents d’élèves ont d’ailleurs indiqué leur soutien à cette action
Les personnels des deux Etablissements publics participeront aussi à la journée nationale de grève pour la Défense du Service Public d’Education le jeudi 20 Novembre 2008.

Le Mans , le 19 Novembre 2008

Communiqué national

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Depuis la rentrée 2008, l'action de rétention des notes qui a été impulsée dans l’enseignement agricole public rencontre un succès indéniable. Le 26 novembre 2008, une réunion nationale de personnels des 
établissements en lutte a rassemblé plus de 90 collègues venus de 51 établissements de toutes régions pour échanger, débattre et proposer des modalités d’action permettant d’amplifier les mobilisations.

Ce premier bilan « grandeur réelle » a révélé un écho très positif de la part collègues engagés, mais aussi souvent des différents partenaires de l’enseignement public (parents, élèves, professionnels, …), qui ont
parfois apporté leur soutien, en relayant questionnements et inquiétudes auprès de l’administration.

Le DGER, interpellé pendant la journée, par ses non réponses sur les questions budgétaires et ses réponses sur certaines questions (mixage des publics, restructurations, …), n'a pas rassuré, loin de là..

La dynamique du mouvement est certaine, et la contagion gagne (déjà des collègues de l'EN nous ont contactés pour envisager de reprendre les modalités d'action). Son impact médiatique (20h de TF1 hier soir* ;
appels de médias nationaux…) inquiète la DGER, qui semble maintenant craindre ce rapport de force.

*Les représentants présents ont unanimement confirmé la nécessité d’amplifier l’action de rétention des notes, et de continuer à l’élargir aux établissements non encore engagés* (deux nous ont encore rejoint
aujourd’hui) et continuer à sensibiliser les parents et élèves.

* voir le reportage à cette adresse :
http://tf1.lci.fr/infos/jt/0,,4171339,00-les-lycees-agricoles-font-la-greve-d-d-d-d-d-.html

Et le compte rendu de la journée sur www.snetap-fsu.fr

Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois