Réunion publique POUR LA DÉFENSE DES RETRAITES

jeudi 10 juin 2010
par  Catherine Le Gall
popularité : 17%

LUNDI 14 JUIN à 20h30

Salle Claircigny, au Mans

à côté du stade Léon Bollée

Débat organisé par le collectif départemental de défense des retraites de la Sarthe

Avec la participation de :

Annick Coupé, syndicaliste

Martine Billard, sénatrice

Décryptage du projet de Sarkozy et du gouvernement

Les solutions pour une retraite à 60 ans à taux plein

Le collectif départemental se donne pour objectif :

- de contribuer à faire grandir la mobilisation nécessaire contre cette réforme qui portera un coup fatal au système de retraite. Sur cette question des retraites, le collectif souhaite aider à la mise en place de collectifs citoyens dans les quartiers des villes, les villages, les entreprises …

- de permettre à ces collectifs citoyens de développer des initiatives locales pour qu’une vaste mobilisation soit à même de stopper l’engrenage de la destruction des solidarités sociales et de la paupérisation programmée des retraités et des futurs retraités.

Le collectif départemental appelle la population à se joindre aux cortèges et aux mobilisations du jeudi 24 juin.

À l’appel du collectif départemental de défense des retraites de la Sarthe Soutenu par :

Solidaires, FSU, ARAC 72, militants socialistes, PCF, PG, FASE, Femmes solidaires, Attac, UNEF, collectif jeunes 72, NPA, Les Alternatifs…

RETRAITES :

Refuser l’inacceptable. Imposer d’autres solutions.

Quand on est au chômage à 56 ans, pourquoi repousser l’âge de la retraite ?

- quel sera le niveau de retraite ?

Quand on a 30 ans en 2010 et que l’on a cotisé en moyenne 3 ans de moins qu’un jeune du même âge des années 70

- A quel âge pourra-t-on espérer avoir une retraite à taux plein ?

Quand on est une femme et que l’on a subi le temps partiel,

quel sera le montant de sa retraite ?

L’avenir des retraites n’est pas un problème démographique comme le dit le gouvernement. C’est un problème de recettes donc de salaires, d’emplois, de cotisations ! Les lois de 1993 et 2003 ont entraîné une diminution très fortes des retraites versées. Avec le projet de Sarkozy, la chute serait encore plus brutale !

Cette politique privilégie toujours plus les dividendes des actionnaires au détriment de la protection sociale du plus grand nombre. D’un côté les actionnaires, les stock-options, les retraites « chapeau », les « parachutes dorés », les milliards d’euros. De l’autre des millions de salarié-e-s, de précaires, de chômeurs-euses, de jeunes inquiets pour leur avenir et des retraité-e-s pauvres avec des pensions de 500 ou 600 € par mois.

L’avenir des retraites appelle surtout une intervention des salarié-e-s et des citoyen-ne-s pour faire en sorte que le rendez-vous 2010 ne se traduise pas par d’importantes régressions sociales.

C’est pourquoi nous voulons agir pour un projet qui permette d’avoir des retraites dignes. LA solution c’est le partage des richesses.

- Avant tout il est nécessaire et urgent d’avoir une autre politique de l’emploi. 100 000 chômeurs-euses en moins c’est déjà 1,3 milliards d’€ de cotisations en plus.

- L’augmentation des salaires permettrait automatiquement d’augmenter les cotisations sociales et donc d’apporter un nouveau financement des retraites.

- L’arrêt immédiat des exonérations de cotisations sociales qui s’élèvent à 32 milliards d’€

- Taxer les revenus financiers pour un nouvel équilibre des cotisations et favoriser la solidarité

Grâce à un nouveau financement des caisses de retraites... donner une perspective de retraite aux jeunes générations, aux femmes, aux précaires …se battre pour le droit à la retraite à 60 ans à taux plein ...obtenir pour les jeunes la prise en compte des années d’études et des périodes de précarités subies ...garantir un taux de remplacement d’au moins 75 % du salaire (dernier salaire dans le public, 10 meilleures années dans le privé) ...prendre en compte la pénibilité du travail pour des départs anticipés ...exiger qu’aucune pension de retraite ne soit être inférieure au Smic ...en finir avec la décote …...

Venez nombreux débattre avec nous le

lundi 14 juin à 20h30 à la salle Claircigny au Mans


Contact

FSU de la Sarthe

29 Place d’Alger
72000 LE MANS


Tél : 02 43 43 86 21
Fax : 02 43 23 33 73
Mél : fsu72@fsu.fr

Agenda

 

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois